paysage + urbanisme

Sols fertiles à Gerland

Les jardins de Pré Gaudry, au cœur des quartiers denses de Lyon Gerland, sont livrés et redonnent vie à une friche industrielle inscrite dans les mémoires collectives lyonnaise : les câbleries lyonnaises.

D’un sol scellé, hyper-compacté et stérile à une terre vivante : ces 11 000 m² d’espaces publics sont devenus, dans une synergie collective remarquable entre maître d’ouvrage, maître d’œuvre, services gestionnaires et entreprises, les supports d’expérimentations et de suivi de la fertilisation in-situ des terres inertes.

La résilience des sols est ainsi testée par des techniques mixtes, adaptées aux profils agro-pédologiques des terrains :

  • Criblage / concassage des limons, permettant en outre l’éradication de vivaces invasives (renouée du Japon), avant amendements ;
  • Biodynamisation des terres par inoculation de bactéries fonctionnelles et de mycorhizes ;
  • « Paillage vivant » de lombriciens ;
  • Trame brune continue ;
  • Gestion de l’eau zéro rejet, tranchées de Stockholm sur voirie.

    Un protocole de suivi de deux ans, en partenariat avec l’INRAE, complète le laboratoire pour mesurer dans le temps, quantitativement et qualitativement, cette réinitialisation de la dynamique des sols.

Belle journée de partage d’expériences le 1er juin dernier, avec l’ensemble des acteurs :

En savoir plus dans la notice dédiée : https://lnkd.in/eq_aadyV