Tramway T6 – Debourg / hôpitaux est

Lyon, Bron, Vénissieux[69]

La première ligne de tramway « périphérique » de l’agglomération lyonnaise est une ligne forte des deux derniers plans de déplacement urbains de la métropole. L’axe T6 tient effectivement lieu de rocade, reliant les pôles périphériques importants de l’agglomération, tout en se connectant aux lignes structurantes du réseau TC déjà existant. Sur 6.7km, avec quatorze stations, la ligne traverse les trois communes de Lyon, Bron et Vénissieux.

Connexion

Le dessin d’une nouvelle ligne de tramway sur les pourtours de l’agglomération lyonnaise permet de tisser et consolider un maillage TC concentré pour l’heure principalement sur les axes centre-périphérie. De nombreuses connexions vont relier ces rayons entre eux et fluidifier les déplacements de banlieue à banlieue. Le T6 va notamment connecter le T1 et le métro B, le T4, le métro D et les lignes T2 et T5. A terme, il reliera le campus de la Doua.

Innovation

A budget limité, l’enjeu est d’inventer de nouvelles modalités pour insérer le tramway dans la ville existante. C’est l’occasion de redynamiser les plateformes et les stations, par de nouveaux revêtements innovants et durables. L’identité du tramway lyonnais est maintenue dans le design mobilier ; tandis que nous travaillons à une insertion maximale du végétal dans chaque interstice : plateforme, séquences végétales diversifiées, stations plantées… La diversité des végétaux est remarquable, et adaptée aux exigences et capacités de gestion.

Ces expérimentations sont l’objet de planches d’essai sur lesquelles sont testés de nouveaux gazons, prairies, terres et substrats afin d’optimiser à la fois l’esthétique des plateformes mais aussi les modes de gestion, à la recherche de l’équilibre juste entre confort et économie.

Economie

Au-delà de la gestion durable des végétaux, c’est une part conséquente des matériaux et mobilier qui est récupérée pour être réutilisée sur le projet ou stocké pour d’autres besoins futurs. Ainsi les bordures sont retaillées et récupérées, tout comme le matériel d’éclairage existant qui pourra être réemployé sur la ligne. Côté végétal, on porte l’attention sur l’économie d’eau et d’entretien. Une démarche raisonnable et durable à toutes les échelles, au service d’une ligne nouvelle performante et innovante.

PARTAGERShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Facebook

Lieu : Lyon, Vénissieux, Bron (69)
Maîtrise d'ouvrage : Sytral
Concepteurs : ilex paysage urbanisme, systra (mandataire), transitec, strates
Dates : 2014, études en cours
Missions : maîtrise d'oeuvre complète + conception lumière
Linéaire : 6.9 km
Montant prévisionnel des travaux : 110.35M€/HT