Rivière d’eaux vives

Tours[37]

L’île Honoré de Balzac constitue un site paysager exceptionnel au milieu de l’agglomération tourangelle.
Un projet de rivière artificielle a ici une double vocation : assurer la remontée des poissons migrateurs entre deux biefs du Cher et permettre la pratique homologuée de sport en eaux vives.

Un objet technique

La rivière artificielle relie les deux cours du Cher et gère leur différence de niveau. Cette topographie particulière est favorable à la pratique de sports d’eaux vives, et c’est ce relief que le projet vient révéler.

Si le dessin est dicté par des contraintes strictes de technique sportive, notre intention est de transformer cet ensemble d’aménagements artificiels en une véritable pièce de parc. Au-delà d’une simple intégration, c’est le projet qui fait paysage.

Un paysage urbain

Gradins, systèmes d’îles et d’îlots : les éléments techniques sont intégrés dans une composition sculpturale. Un nouvel environnement résolument contemporain émerge de l’écrin sculpté dans la masse de cette pointe d’île, alliant lieu d’animation sportive  et espace naturel remarquable et préservé.

PARTAGERShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Facebook

Lieu : Parc Honoré de Balzac, Tours (37)
Maîtrise d'ouvrage : Tours Plus et Société d’Équipement de la Touraine (SET) (MO déléguée)
Concepteurs : Ilex paysage urbanisme, Eiffage TP (mandataire)
Date : 2009-2011, ouverture printemps 2012
Missions : MOE complète
Surface : 2,5 ha
Montant des travaux : 3M€/HT