Quartier La Colle, Ville-jardin exotique : construire dans l’entrelacs des vues

Monaco[Principauté de Monaco]

L’imbrication « ville-paysage » et l’organisation « dedans-dehors » sont, dans cette ville la plus dense du monde, le fondement du projet de renouvellement urbain. L’ensemble hyper-construit est structuré par un réseau public, sorte de parc reliant, au jeu topographique minutieux : du jardin exotique aux jardins du Rocher et de Fontvieille. Pensée comme un équipement à ciel ouvert, cette mosaïque 3D est une pièce ouverte sur les usages publics, un socle actif et vivant. Généreux, ambitieux, ce réseau d’espaces ouvre de puissantes perspectives sur l’ensemble remarquable des « villas perchées » sur les falaises de la rue Plati et, au-delà, des liens et du linéaire de façades actives, déploie des vues sur le bien commun : l’horizon maritime.

Principality of Monaco: the district of La Colle
In Monaco, whose urban tissue is the world’s densest, « city-landscape » interpenetration and an « inside-outside » mode of organisation provide a basis for urban renewal. The ultra-compact tissue is structured by a public facility – a sort of park which, in its meticulous topography, connects the exotic garden to those of Le Rocher and Fontvieille. Conceived as an outdoor amenity, this 3D mosaic is an active, living platform. Its generous, ambitious network of spaces opens up remarkable perspectives on the group of villas that occupy the heights of Rue Plati and look out onto a public good: the maritime horizon.

PARTAGERShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Facebook

Lieu : Principauté de Monaco (Mco.)
Maîtrise d'ouvrage : Principauté de Monaco, Service de la Prospective Urbaine
Concepteurs : Ilex paysage + urbanisme (mandataire), arch'Monaco Fred Genin
Date : 2016
Missions : Etude prospective sur le quartier de la Colle, concours non lauréat
Chiffres clés : 1.5 ha d'espaces publics