Le parc des Îles, le paysage comme outil de renouvellement urbain

Drocourt, Hénin-Beaumont, Rouvroy[62]

Au centre de la commande, un site d’interface entre trois anciennes communes minières : une plateforme stérile, une friche historique de l’usine de coke, trois terrils, un chantier d’extraction, 150 ha d’espaces en attente… Sur cette « dalle » stérile, le projet du parc convoque un élément symbolique : l’eau. Les huit hectares de bassins créés fonctionnent comme lien attractif, écologique, et surtout comme imaginaire. La géographie post-industrielle est prolongée par une géométrie assumée du parc de l’entre-terrils. L’immédiate appropriation publique de cette nouvelle figure du paysage, conforte le parc dans son rôle prospectif de support mixte de loisirs, d’habitat et d’activités.

Drocourt, Rouvroy, Henin-Beaumont: Parc des îles
At the centre of this project there was an interface between three former mining communities, with a sterile platform, an historic wasteland around the former coking plant, three slag heaps, an extraction site and 150 ha of empty space. On this sterile surface, the park highlights a symbolic element: water. And eight hectares of new ponds form an attractive, ecological, evocative configuration. The post-industrial topology was extended into the park between the slag heaps. The public acquisition of this new landscape reinforced the role of the park as a platform for leisure, habitat and cultural activities.

PARTAGERShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Facebook

Lieu : Drocourt, Rouvroy, Hénin-Beaumont, 62 (Fr.)
Maître d'ouvrage : Communauté d’Agglomération d’Hénin-Carvin, Mission Bassin minier Nord-Pas-de-Calais
Concepteurs : Ilex paysage + urbanisme (mandataire), Techniques, Sylvaine Duval, Maning, Tauwn, Indiggo, Arborescence
Date : 2005-2009 et 2010-2013
Missions : maîtrise d'oeuvre complète, conception lumière
Surface : 150 ha
Montant des travaux : 7.8 M€ HT

Enregistrer