Grande Joliette – Étude urbaine

Marseille[13]


Marseille est en mouvement, et l’EPA Euroméditerranée guide ce processus de transformation. L’étude du secteur de la Grande Joliette se situe au cœur de la réflexion menée depuis les années 90 sur les rapports ville-port. Elle interroge l’équilibre entre économie industrielle, espaces publics et le paysage. Comment réinvestir cette façade maritime – territoire jeune, modifié et façonné par les activités portuaires ? Quelle nouvelle interface imaginer entre le monde économique de la mer et la ville en plein renouveau ?

Ilex intervient avec KCAP pour une étude urbaine, mission de conseil en lien avec le projet Cité de la Méditerranée et l’aménagement du Boulevard Euroméditerranée.

Une dynamisation économique

Afin de préserver ses emplois, développer son économie, renforcer son rayonnement et disposer d’un atout d’attractivité, Marseille doit redevenir une Ville-Port, sur le modèle des métropoles comme Barcelone, Anvers, Rotterdam ou Hambourg.

Ce schéma ouvre intellectuellement et économiquement la voie à la l’invention d’un espace d’interface Ville-Port, multifonctionnel, capable tout en valorisant économiquement les surfaces considérées (3 à 4 hectares en pleine ville), de ré-ancrer le Grand Port Maritime dans Marseille.

Côté Port

La transformation du secteur Joliette ne correspond qu’à une partie des objectifs globaux de repositionnement économique et stratégique du port. Mais ces darses en représentent la façade avancée, le pavillon dans l’hyper centre.

Notre mission est de dégager les règles de cette mutation, de prolonger le dialogue établi avec la Ville depuis la cession de l’esplanade du J4 et la création du MuCEM, et de proposer des orientations spatiales et programmatiques capables de renforcer, dans le cadre du grand projet urbain, sa valorisation économique et son identité maritime.

Côté Ville

Quels moyens proposer afin d’amarrer le port à son nouvel environnement (boulevard du littoral, polarités culturelles, commerces, loisirs…) ? La ville-port devient un territoire prospectif dans lequel les limites et activités privées sont dynamisées par l’espace public. Cette nouvelle porosité portuaire sera le moyen de retrouver l’horizon et les contacts avec la mer. Il s’agira aussi de reconstruire une synergie avec tous les modes de déplacements et la politique d’animation culturelle et évènementielle, de replacer les terre-pleins du port à leur juste place dans la métropole de demain.

 

PARTAGERShare on LinkedInTweet about this on TwitterShare on Facebook

Lieu : Marseille (13)
Maîtrise d’ouvrage : Euroméditerranée et Grand Port Maritime de Marseille
Concepteurs : Ilex paysage urbanisme, KCAP Architects & Planners (mandataire), Citec, Arcadis
Dates : 2014, études en cours
Missions : Étude urbaine
Surface : 100 ha

ilex joliette plan

Plan