BF15

Lyon[69]

Inventer la ville : de l’urbanisme à la poésie pure.

Lyon, place des Terreaux, une galerie d’art.
L’artiste Jean-François Gavoty et Ilex s’associent, le temps d’une exposition fantasque, pour imaginer les visages improbables de la célèbre place de l’Hôtel de Ville.

Débrider les possibles

Les imaginations se débrident et on convoque les plus grands, de Vermeer à Chagall ; on intronise la faune sauvage, les ours et les pingouins ; on explose les géographies et on transporte la mer, les fleuves, les menhirs ; pour percer enfin les façades historiques au nom de la lumière et des traboules. On modifie les topographies, le climat, l’histoire et l’orientation en un tout baroque et déboussolé, inventant de nouveaux écrins oniriques à l’œuvre de Bartholdi et au prestigieux hôtel de ville.

Exercice de style

Au-delà de l’aspect indéniablement ludique de l’expérience, cet exercice de style aborde la question de l’imaginaire du lieu et de la pluralité des solutions. En s’affranchissant de toute limite pragmatique, on exerce la réflexion à ne pas censurer automatiquement les possibles. En somme, en se reconnectant au sensible et à l’imaginaire, on stimule la créativité et on exerce l’esprit à penser « au-delà du connu ». Une gymnastique indispensable, dans un monde en mouvement où tout est à réinventer.