Une parcelle de friche devient jardin expérimental par le seul fait de la mise en contraste de la densité urbaine avec sa fragilité intérieure.

Villeurbanne, Jardin Dumont

Le jardin Dumont s’étend sur 4000m2 en plein centre du quartier très dense du Tonkin.

Poser une simple grille de clôture qui encadre la parcelle, en laissant passer le regard – sans cloisonner : le jardin qui préexistait secrètement devient un espace de respiration et de découverte. Une double appropriation s’ensuit, les habitants du quartier découvrent le lieu et étonnamment les jardiniers de la Ville se passionnent et cultivent à l’ancienne des plantes mellifères.

Les papillons reviennent, et l’espace devient par engouement réciproque entre habitants et jardiniers un véritable cabinet de découvertes vivant.

…Et le jardin commence à devenir part entière de la ville active, fixant, au centre du quartier, un peu de poésie.

Portfolio